SERVICE DE MEDIATION SCOLAIRE EN WALLONIE - SMSW

Numéro de dossier :

168

Siège principal :

Boulevard d' Avroy, 17
4000 LIÈGE
Commune : LIÈGE
Arrondissement : LIEGE

Pour contacter ce service :
Téléphone : 04/230 57 28
Gsm : 0473/94 64 55
Fax : 04/230 57 03
E-mail : therese.lucas@cfwb.be
Website : http://www.enseignement.be

Siège social :

Rue A. Lavallée, 1
1080 BRUXELLES
Téléphone : 02/690 83 69
Gsm : 0473/94 64 55

Objectifs :

Prévenir la violence et le décrochage scolaire dans les établissements d'enseignement secondaire.

Favoriser, conserver ou rétablir le climat de confiance qui doit prévaloir dans les relations entre l'élève, ses parents ou la personne investie de l'autorité parentale s'il est mineur, et l'établissement scolaire.

Activités :

Le service de médiation scolaire est un service inter réseaux dépendant de la direction générale de l'enseignement obligatoire (DGEO).

Les 7 médiateurs interviennent à la demande d'un élève et/ou de sa famille, de la direction d'une école, d'un enseignant, d'un éducateur, d'un service extérieur (service d'accrochage scolaire, SAJ...).

Prestations :

1. Médiation-gestion de conflits entre jeune(s) et adulte(s) ou entre famille et école.

2. Médiation individuelle en situation d'absentéisme ou de décrochage scolaire.

3. Sensibilisation des équipes éducatives par rapport à la gestion de conflits.

4. Participation à des rencontres de réflexion sur ces thématiques avec d'autres services.

 

Heures d'ouverture :

De 8 h 30 à 17 h.

Compétence territoriale :

Tous les établissements d'enseignement secondaire de la zone de Liège, Verviers et Huy-Waremme.

Responsable(s) :

Madame LUCAS Thérèse
Coordinatrice pédagogique

Catégories professionnelles représentées dans l'équipe psycho-médico-sociale :

  • Médiateur-trice

Actualités

OBSERVATOIRE N°96 - QUEL TRAVAIL SOCIAL DANS LES SECTEURS DE LA SANTE

Quelle place, quels rôles occupent les travailleurs sociaux dans les secteurs de la santé ?


08/10/2018

L'OBSERVATOIRE N°95 - FEMMES ET VIOLENCES DE L'EXIL

Jalonné de violences et d’obstacles dans le pays d’origine, sur la route migratoire, mais aussi dans le pays d’accueil, le parcours d’exil est d’autant plus éprouvant qu’il se conjugue au féminin.


08/10/2018

LES DEPARTEMENTS DE LA SANTE ET DES AFFAIRES SOCIALES

A vos agendas !


30/08/2018