COORDINATION DES ACTIONS EN TOXICOMANIE

Numéro de dossier :

2758

Siège principal :

Rue Lonhienne (1er Etage), 14
4000 LIÈGE
Commune : LIÈGE
Arrondissement : LIEGE

Pour contacter ce service :
Téléphone : 04/238 50 20
E-mail : prevention.drogues@liege.be
Website : http://www.liege.be

Objectifs :

Promotion d'une politique intégrée en matière de toxicomanie.

Activités :

Coordination :
Le service s'adresse aux professionnels du secteur et vise une cohérence et une coordination maximales.
Le service structure la communication entre les divers partenaires, publics ou privés, confrontés à la prise en charge des toxicomanes.
La coordination a aussi pour mission de rendre avis aux autorités en donnant un éclairage sur l’impact des programmes d’actions et de proposer des orientations pour la politique à établir.
Le service est également un interlocuteur privilégié pour tous les organismes belges et étrangers.

Ce service fait partie du Plan Stratégique de Sécurité et de Prévention de la Ville de Liège.


Observatoire Liégeois de prévention et de concertation sur les Drogues (OLD) :
Grâce à l'analyse des conséquences liées à l'usage de drogues pour la société dans son ensemble, l'OLD apporte les informations nécessaires à une action préventive ou réactive appropriée à la charge du phénomène de la drogue. Il intervient dans les quartiers en impliquant les citoyens, usagers de drogues ou non, pour prévenir les nuisances publiques en lien avec l'usage de drogues.

 

Heures d'ouverture :

Du lundi au vendredi de 8 h à 16 h 30.

Compétence territoriale :

Ville de Liège.

Responsable(s) :

Madame SCHLITZ Catherine
Coordinatrice service de prévention

Catégories professionnelles représentées dans l'équipe psycho-médico-sociale :

  • Educateur-trice

Actualités

OBSERVATOIRE N°96 - QUEL TRAVAIL SOCIAL DANS LES SECTEURS DE LA SANTE

Quelle place, quels rôles occupent les travailleurs sociaux dans les secteurs de la santé ?


08/10/2018

L'OBSERVATOIRE N°95 - FEMMES ET VIOLENCES DE L'EXIL

Jalonné de violences et d’obstacles dans le pays d’origine, sur la route migratoire, mais aussi dans le pays d’accueil, le parcours d’exil est d’autant plus éprouvant qu’il se conjugue au féminin.


08/10/2018

LES DEPARTEMENTS DE LA SANTE ET DES AFFAIRES SOCIALES

A vos agendas !


30/08/2018