CENTRE DE REEDUCATION AMBULATOIRE - L'EVEIL - CRA VIVA

Numéro de dossier :

344

Siège principal :

Avenue Guillaume Joachim, 49
4300 WAREMME
Commune : WAREMME
Arrondissement : HUY-WAREMME

Pour contacter ce service :
Téléphone : 019/32 49 92
Fax : 019/33 20 01
E-mail : crf.waremme@aigs.be
Website : http://www.aigs.be

Siège social :

Rue Vert Vinâve, 60
4041 VOTTEM
Téléphone : 04/228 89 89

Objectifs :

Instaurer une réadaptation fonctionnelle multidisciplinaire chez l'enfant ou l'adolescent en retard de développement, d'origine médicale ou non, afin d'améliorer son adaptation dans ses différents milieux de vie.

Activités :

Centre de rééducation ambulatoire :

- pour enfants et adolescents de 0 à 18 ans, présentant des troubles complexes du développement, des retards de développement, des troubles psycho-affectifs et relationnels, des troubles de l'attention et de l'activité.

A l'issue d'un bilan multidisciplinaire, une prise en charge sera proposée de manière individuelle sous la conduite du médecin spécialiste en réadaptation fonctionnelle et avec le concours de différentes disciplines (psychologie, logopédie, ergothérapie, psychomoticité relationnelle ou non, suivi social, guidance parentale, neuropsychologie et suivi médical).

Antenne du Centre de Rééducation Ambulatoire CRA VIVA.

 

Heures d'ouverture :

Du lundi au vendredi de 8 h à 18 h.

Compétence territoriale :

Pas de limite.

Responsable(s) :

Madame BUKENS Pascale
Directrice du site

Docteur THOMAS Marc
Médecin-directeur

Madame JACQUET Pascale
Directrice du CRA

Catégories professionnelles représentées dans l'équipe psycho-médico-sociale :

  • Assistant-e social-e
  • Ergothérapeute
  • Kinésithérapeute
  • Logopède
  • Médecin
  • Psychologue
  • Psychomotricien-ne
  • Psychothérapeute

Actualités

OBSERVATOIRE N°96 - QUEL TRAVAIL SOCIAL DANS LES SECTEURS DE LA SANTE

Quelle place, quels rôles occupent les travailleurs sociaux dans les secteurs de la santé ?


08/10/2018

L'OBSERVATOIRE N°95 - FEMMES ET VIOLENCES DE L'EXIL

Jalonné de violences et d’obstacles dans le pays d’origine, sur la route migratoire, mais aussi dans le pays d’accueil, le parcours d’exil est d’autant plus éprouvant qu’il se conjugue au féminin.


08/10/2018

LES DEPARTEMENTS DE LA SANTE ET DES AFFAIRES SOCIALES

A vos agendas !


30/08/2018