LA NORIA - SERVICE D'ENCADREMENT DE PEINES ET MESURES ALTERNATIVES

Numéro de dossier :

683

Siège principal :

Rue des Combattants, 26
4051 VAUX-SOUS-CHÈVREMONT
Commune : CHAUDFONTAINE
Arrondissement : LIEGE

Pour contacter ce service :
Téléphone : 04/361 55 41
Gsm : 0498/88 06 97
Fax : 04/361 55 92
E-mail : lissia.mauer@lanoria.be
Website : http://www.lanoria.be

Objectifs :

Promouvoir, développer et encadrer les peines et mesures alternatives et notamment les mesures de travaux d' intérêt général, de peines de travail et de formation - éviter le sentiment d'impunité - faciliter la réinsertion dans le tissu social - diminuer la récidive - offrir à la justice un outil novateur - responsabiliser - offrir à la justice une alternative aux peines de prison.

Activités :

L'asbl La Noria travaille avec 10 communes partenaires (Aywaille, Chaudfontaine, Dalhem, Esneux, Fléron, Soumagne, Sprimont, Trooz, Visé, Waremme).

Proposer des modules d'activités diversifiés qui répondent le plus possible à des critères particuliers, avoir un lien avec l'infraction, avoir un sens pour le justiciable et pour la société, développer les aptitudes du justiciable afin d'offrir une aide efficiente au lieu de prestation.

Pour proposer ces modules, l'association collabore avec de nombreux partenaires - communes, organismes publics et asbl - en coformité avec la législation en la matière (agences de développement local, bibliothèques, CPAS, Croix Rouge, recyparcs, services de police mais aussi les Services régionaux d'Incendie et hôpitaux)

 

Heures d'ouverture :

De 8 h 30 à 17 h.

Compétence territoriale :

Aywaille - Chaudfontaine - Dalhem - Esneux - Fléron - Juprelle - Soumagne - Sprimont - Trooz - Visé - Waremme

Responsable(s) :

Madame MAUER Lissia
Directrice


Actualités

OBSERVATOIRE N°96 - QUEL TRAVAIL SOCIAL DANS LES SECTEURS DE LA SANTE

Quelle place, quels rôles occupent les travailleurs sociaux dans les secteurs de la santé ?


08/10/2018

L'OBSERVATOIRE N°95 - FEMMES ET VIOLENCES DE L'EXIL

Jalonné de violences et d’obstacles dans le pays d’origine, sur la route migratoire, mais aussi dans le pays d’accueil, le parcours d’exil est d’autant plus éprouvant qu’il se conjugue au féminin.


08/10/2018

LES DEPARTEMENTS DE LA SANTE ET DES AFFAIRES SOCIALES

A vos agendas !


30/08/2018